Notre historique

1981 Réunion d’un comité res­treint en vue d’examiner la créa­tion d’une asso­cia­tion ayant pour but de défendre le droit de mourir dans la dignité (25 avril). Y par­ti­ci­paient Dr C. Minet, Dr Y. Kenis, Mme D. Coen, M. P. Herman, Mme M. J. Knaff, Mme Minet, M. C. Petitjean, Mme G. Tart, Mme G. Uten et M. J. van Hoorn. Création de l’association de fait « ABDMD, Association Belge pour le Droit de Mourir dans la Dignité » par les Drs Yvon Kenis et Charles Minet dont l’action serait prin­ci­pa­le­ment dirigée contre l’acharnement thé­ra­peu­tique (13 juin). Réflexions sur un « Guide de l’autodélivrance » et sur un projet de tes­ta­ment biologique.

1982 L’association est rebap­ti­sée « Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (ADMD) » et devient une asso­cia­tion sans but lucra­tif (24 avril). Le Dr Charles Minet en devient pré­sident et l’objectif prin­ci­pal est désor­mais la dépé­na­li­sa­tion légale de l’euthanasie volon­taire. Son siège social est établi rue Georges Antoine 13 à 4000 Liège. Appel aux béné­voles pour les antennes de Namur et de Bruxelles. Participation au congrès biennal de la Fédération mon­diale des asso­cia­tions pour le droit de mourir dans la dignité. Mise en place d’une per­ma­nence télé­pho­nique (19 mars). Démission du Dr Charles Minet, le Dr Yvon Kenis est élu pré­sident (20 novembre).

1983 Transfert du siège social à la rue des Prêtres 15 à 1000 Bruxelles (mars). Décision de ne pas publier un « Guide d’autodélivrance ». Ouverture d’une per­ma­nence télé­pho­nique à Bruxelles et à Namur. Participation à un débat de l’écran témoin de la RTBF : « Pour ou contre l’acharnement thé­ra­peu­tique ». Patronage de l’ADMD par la fon­da­tion Jacques Brel pour 1983 et 1984. Création de deux comités d’étude (médical et juridique).

1984 Proposition de loi dépé­na­li­sant l’euthanasie éla­bo­rée sous l’égide de Willy Deswarte et déposée par M. Roland Gillet. Création d’une asso­cia­tion de fait fla­mande : Vlaamse Vereniging voor Recht op Waardig Sterven (RWS) qui devient membre effec­tif de l’ADMD. Mise en place d’une banque de « tes­ta­ment de vie » ou « tes­ta­ment bio­lo­gique » sans valeur légale, mais par lequel les membres expri­maient leurs volon­tés pour le cas où ils se trou­ve­raient en situa­tion médi­cale sans issue et dans l’incapacité de s’exprimer (avec le soutien de : Ilya Prigogine, Lise Thiry, Georges Primo, Jean Klastersky, Anne Morelli, Claude Javeau, Pierre de Locht, Édouard Delruelle, Georges Van Hout, Philippe Grollet, Arthur Haulot, Roger Somville, Pierre Mertens, Jacques Bredael, Paul Danblon, Jean-Pierre de Launoit, Jacques Brotchi, François Perin, François Rigaux, Jean Van Ryn, Hervé Hasquin, Philippe Monfils, Roland Gillet, Roger Lallemand, Édouard Klein).

1985 Création d’un concours doté d’un prix décerné sur base de la pré­sen­ta­tion d’un mémoire sur les condi­tions d’existence des per­sonnes âgées dans les ins­ti­tu­tions spécialisées.

1986 Proposition de loi Klein déposée à la Chambre sur le droit à la dignité du patient incu­rable. Nomination de M. Édouard Klein au conseil d’administration.

1987 Le Dr Yvon Kenis quitte ses fonc­tions à l’Institut Bordet et se consacre entiè­re­ment au combat pour le droit de « choisir sa mort ». Le Dr Marc Englert rejoint l’ADMD. Décès en juillet de M. Willy Deswarte, ins­pi­ra­teur de la Proposition de loi Gillet. Obtention d’un subside de 500 000 BEF de la Communauté Française.

1989 Lancement d’une pre­mière bro­chure pour le public et d’une seconde pour les méde­cins. Création de l’ADMD-Luxembourg.

 

1990 Nouveaux locaux établis au 2e étage du 55, rue du Président à 1050 Bruxelles.

 

1994 Proposition de loi Cuyvers vise à léga­li­ser le droit du patient et le tes­ta­ment de vie (dénommé « décla­ra­tion de volonté rela­tive au traitement »).

1995 Un sondage Field Research de La Dernière Heure indique que 80 % des Belges sou­haitent une dépé­na­li­sa­tion de l’euthanasie. Proposition de loi Serge Moureaux déposée au Parlement, mettant l’accent sur le droit à l’information du patient, condi­tionne la demande d’euthanasie à un décès iné­luc­table et res­treint les « proches » aux parents au premier degré. Proposition de loi Hugo Coveliers et Karel De Gucht (VLD). Édition par le Centre d’Action Laïque d’une bro­chure « Une approche laïque de la vie finissante ».

1996 Les pré­si­dents de la Chambre et du Sénat sol­li­citent l’avis du Comité consul­ta­tif de Bioéthique sur l’opportunité d’un règle­ment légal de l’euthanasie. Proposition de loi Philippe Monfils et Daniel Bacquelaine déposée au Parlement. Proposition de loi Eddy Boutemans (Agalev). Début des travaux du Comité consul­ta­tif de Bioéthique, chargé d’examiner l’opportunité de légi­fé­rer à propos de l’euthanasie.

1997 Le Comité consul­ta­tif de Bioéthique émet quatre pro­po­si­tions, parmi les­quelles trois légi­ti­ment l’euthanasie avec des moda­li­tés diverses (12 mai). Publication de quatre arrêtés royaux sur les soins pal­lia­tifs (28 juin). Premier échange de vues au Sénat sur la dépé­na­li­sa­tion de l’avortement à l’initiative de M. Roger Lallemand (9 et 10 décembre).

1998 Création d’un site Internet (sep­tembre). Transfert du siège social rue du Président 55 à 1050 Bruxelles. Officialisation sta­tu­taire des sec­tions locales. Démission du pré­sident Yvon Kenis qui devient pré­sident d’honneur. Création d’un bureau du conseil d’administration. Publication d’une bro­chure des­ti­née à aider à com­plé­ter le Testament de vie.

1999 Nomination de Mme Jacqueline Herremans comme pré­si­dente de l’association (5 juin). Réalisation d’une nou­velle bro­chure. Lancement d’un appel aux par­le­men­taires « Choisir sa mort est un droit », signé par 300 per­son­na­li­tés. Début de dis­cus­sions par les com­mis­sions séna­to­riales de la Justice et des Affaires sociales (20 octobre). Dépôt en décembre au Sénat de la Proposition de loi de dépé­na­li­sa­tion dite « Arc-en-ciel » par les séna­trices Jeannine Leduc (VLD), Myriam Vanlerberghe (SPA), Marie Nagy (Écolo) et Jacinta De Roeck (Groen) ainsi que les séna­teurs Philippe Mahoux (PS) et Philippe Monfils (MR), pro­po­si­tion ins­pi­rée des prin­cipes de la Proposition de loi Lallemand-Erdman. Elle était couplée à une Proposition de loi rela­tive au déve­lop­pe­ment des soins pal­lia­tifs. L’ADMD appelle à sou­te­nir cette proposition.

2000 L’incul­pa­tion des Drs Radoux et Chevolet du C.H.R. de la Citadelle suscite une émotion consi­dé­rable (29 janvier). Intervention de Mme Jacqueline Herremans au Sénat (23 février). L’eutha­na­sie de M. Jean-Marie Lorand béné­fi­cie d’un écho média­tique important.

2001 La Libre Belgique publie le 29 mars un sondage effec­tué auprès de 2 000 per­sonnes confir­mant de manière irré­fu­table l’appui de l’opinion publique à une loi dépé­na­li­sant l’euthanasie (72 % d’avis favo­rables). Proposition de loi rela­tive à l’euthanasie (20 mars). Avis du Conseil d’État sur la Proposition de loi rela­tive à l’euthanasie (2 juillet). Fin des dis­cus­sions par les com­mis­sions séna­to­riales de la Justice et des Affaires sociales (9 juillet). Adoption en séance plé­nière du Sénat de la Loi dépé­na­li­sant l’euthanasie (25 octobre). Lancement par l’ADMD et la RWS d’une péti­tion nationale.

2002 Adoption par la Chambre des Représentants de la Loi dépé­na­li­sant l’euthanasie (16 mai) et de la Loi sur les droits du patient (22 août). Participation à la confé­rence inter­na­tio­nale « L’Euthanasie et la loi » orga­ni­sée en Belgique par la World fede­ra­tion of right to die socie­ties. Avec des inter­ven­tions de Roger Lallemand et Jacqueline Herremans. Entrée en vigueur de la Loi dépé­na­li­sant l’euthanasie (22 septembre).

2003 Rédaction des for­mu­laires de décla­ra­tions anti­ci­pées d’euthanasie (DAE) et de refus de trai­te­ments (DAT) (janvier). Aide logis­tique à la consti­tu­tion, en novembre, du « Forum EOL » qui regroupent des méde­cins par­ti­cu­liè­re­ment inté­res­sés à la ques­tion de la gestion de la fin de vie. Rédaction d’une bro­chure « Euthanasie » réser­vée au corps médical.

2004 Lancement par le forum EOL d’une série de for­ma­tions des­ti­nées aux méde­cins.

 

2005 Réédition de la bro­chure « Euthanasie », réa­li­sa­tion d’une bro­chure « La fin de vie », par­ti­ci­pa­tion de plu­sieurs membres du CA de l’ADMD aux travaux de la Commission fédé­rale de contrôle et d’évaluation de l’euthanasie.

2006 Organisation de 37 confé­rences et sémi­naires dans toute la Belgique fran­co­phone. Publication d’une bro­chure des­ti­née au milieu médical, aux notaires et au grand public : « La fin de vie. Questions et réponses sur les dis­po­si­tions légales en Belgique ». Un rapport de la Commission fédé­rale de contrôle et d’évaluation de l’euthanasie permet de dresser un cadastre des années 2004 et 2005 : 77 % des eutha­na­sies sont pra­ti­quées chez des patients de 40 à 79 ans, surtout suite à des cancers et des affec­tions neu­ro­lo­giques, 54 % ont été pra­ti­quées en milieu hos­pi­ta­lier, 84 % des décla­ra­tions sont éta­blies en néer­lan­dais contre seule­ment 14 % en fran­çais. 429 eutha­na­sies ont été recen­sées en 2006.

2007 Décès, le 9 mars, du cha­noine Pierre de Locht. Publication d’une bro­chure réca­pi­tu­la­tive à l’occasion des 25 ans de l’association. La décla­ra­tion anti­ci­pée d’euthanasie pourra pro­chai­ne­ment être enre­gis­trée dans une banque cen­trale par l’entremise des com­munes. 495 eutha­na­sies ont été recen­sées en 2007 (19 % en com­mu­nauté fran­çaise et 81 % en com­mu­nauté flamande).

2008 Décès du Dr Yvon Kenis (2 janvier) et de M. Hugo Claus (19 mars). Les com­munes peuvent désor­mais pro­cé­der à l’enre­gis­tre­ment des décla­ra­tions anti­ci­pées d’euthanasie (1er septembre).

2009 Volonté d’effectuer des démarches auprès de l’ULB qui n’organise aucun cours sur l’euthanasie, contrai­re­ment à l’UCL.

 

2010 Cycle de confé­rences dans les écoles d’infirmières et dans divers éta­blis­se­ments d’enseignement de la Communauté fran­çaise. L’ULB consacre désor­mais une heure du cours de déon­to­lo­gie à l’euthanasie et envi­sage d’organiser un cycle de six heures. Lancement des cycles de for­ma­tion EOL.

2011 Réception d’un premier legs en duo. Plaidoyer du Pr Wim Distelmans pour une cli­nique de l’euthanasie. Deuxième cycle de for­ma­tion EOL pour méde­cins, infir­miers et psy­cho­logues sur la fin de vie.

2012 Lancement du pen­den­tif de refus de réani­ma­tion, col­la­bo­ra­tion à deux pro­duc­tions audio­vi­suelles : « Vivre avec l’euthanasie » et « Le Dernier Choix », créa­tion à Bordet d’une consul­ta­tion médico-éthique par le Dr Dominique Lossignol, pré­pa­ra­tion de l’ouverture des débats par­le­men­taires sur l’extension de la loi rela­tive à l’euthanasie. Publication d’un sup­plé­ment d’Espace de liber­tés consa­cré aux dix années d’euthanasie légale en Belgique.

2013 Un arrêté royal permet à l’INAMI d’accorder une indem­ni­sa­tion au médecin consulté pour avis dans le cadre d’une pro­cé­dure de demande d’euthanasie (7 mars). Le Sénat rouvre le débat sur l’euthanasie pour exa­mi­ner une quin­zaine de Propositions de loi, dont une pos­sible exten­sion de la loi aux mineurs et une autre aux per­sonnes démentes. Décès par eutha­na­sie du Pr Christian de Duve, prix Nobel de méde­cine (4 mai).

2014 Extension de la loi eutha­na­sie aux mineurs « jugés aptes à appré­cier rai­son­na­ble­ment leurs intérêts ».

 

2016 Décès de M. Roger Lallemand (20 octobre). Legs de M. Isidore Marek, artiste, qui nous a permis d’envisager des locaux plus adaptés et confor­tables. Première décla­ra­tion d’euthanasie d’un mineur (de 17 ans).

2017 Déménagement le 14 mars vers les locaux actuels de l’avenue Plasky 144 bte 3 à 1030 Schaerbeek. Refonte com­plète du site web et créa­tion d’une page Facebook (juin). Décès de M. Jean-Pierre Jaeken (2 juin), admi­nis­tra­teur de l’ADMD et du Dr Marc Englert (9 décembre). Débat sur une éven­tuelle Proposition de loi du séna­teur Jean-Jacques De Gucht des­ti­née à étendre le cadre légal de l’euthanasie à la fatigue de vivre ou au sen­ti­ment de vie accomplie.

2018 Décès de M. Paul Danblon (8 février) et de M. Francis Wayens, res­pon­sable de l’antenne du Brabant Wallon (25 sep­tembre). Publication d’une FAQ repre­nant les prin­ci­pales ques­tions aux­quelles sont confron­tés les volontaires.

2019 Décès du Dr Paul Demeester (28 mars) qui a joué un rôle de premier plan dans le support de ses confrères dans les pre­miers temps du Forum EOL.

2020 Modification de la loi du 28 mai 2002 rela­tive à l’euthanasie (loi du 15 mars) qui met fin à la durée de péremp­tion des décla­ra­tions anti­ci­pées d’euthanasie par toute décla­ra­tion signée à partir du 2 avril 2020 et qui cla­ri­fie l’exercice de la clause de conscience des médecins.

2022 Mise en place de consul­ta­tions de fin de vie dans les locaux de l’ADMD.