La mort est-elle un droit ?

Véronique Fournier

Depuis une tren­taine d'années, une nou­velle demande sociale ren­contre un écho gran­dis­sant : la recon­nais­sance d'un droit à mourir, notam­ment en toute fin de vie, lorsque les pos­si­bi­li­tés de la méde­cine sont épui­sées. Mais pour d'autres, la société ne saurait volon­tai­re­ment donner la mort sans se perdre. Les dif­fé­rentes lois sur la ques­tion (en 2005 et 2016) ont cherché des points d'équilibre entre les deux posi­tions, souvent fra­giles malgré d'indéniables avan­cées. Alors, un consen­sus est-il vrai­ment pos­sible ? Qu'ont choisi les autres pays ? Et, au-delà du débat autour du libre mourir, n'importe-t-il pas autant de garan­tir les condi­tions d'un bien mourir ? Pour répondre à ces ques­tions, "Place au débat" vous propose l'analyse d'un auteur spécialiste.

La documentation française, 2016
Doc’ en poche 2016
ISBN 978-2-11-145088-2
164 pages