En souvenir d'André

Martin Winckler

« Parce qu'il fallait former les volon­taires, on a fait appel à ceux qui tra­vaillaient dans l'ombre. J'ai répondu présent. Ce que j'avais à dire tenait en quelques mots : S'ouvrir sans ques­tion­ner, écouter sans inter­rompre, entendre sans juger. Expliquer. Apaiser. Soulager. Je pensais, depuis long­temps déjà, qu'il n'est pas néces­saire d'être un pro­fes­sion­nel pour accom­pa­gner celui qui choisit de mourir. Veiller fait partie de l'expérience humaine. »

Ed P.O.L.
ISBN 978-2-07-045662-8
161 pages