La personne en fin de vie

Jean-Paul Sauzet

La méde­cine contem­po­raine, toujours plus perfor­mante, fait du malade un objet d'observation et de soin. Les tradi­tions reli­gieuses s'étant effri­tées, ces derniers moments de vie sont vides de tout geste et de signi­fi­ca­tion. Ils suscitent souf­france et angoisse. Les témoi­gnages des personnes qui accom­pagnent les sujets en fin de vie ouvrent un autre chemin. L'écoute n'est pas le temps d'un faire tech­nique, elle est celui d'un "laisser-être" dans lequel le sujet peut advenir à lui-même à travers une parole qui trace les étapes d'un récit.