Journal d'un adieu

Pietro Scarnera
Journal d'un adieur

Le père de Pietro Scarnera a passé cinq ans dans un état végé­ta­tif, de 2003 à 2008. Ces longues années deviennent, avec Journal d’un Adieu, un témoi­gnage détaillé sur les condi­tions de vie de ces patients. Les cou­loirs et les chambres d’hôpital, les objets et les règles de vie d’une cli­nique, la pré­sence sibyl­line des doc­teurs, servent de toile de fond à la tenta­tive du fils de recréer une rela­tion avec le père, devenu une per­sonne dif­fé­rente et mécon­nais­sable.
Un temps sus­pendu, au cours duquel se livre une bataille silen­cieuse pour sauver, du moins dans la mémoire de l’auteur, l’image de ce père tel qu’il était autre­fois.
Sobre et aussi ration­nel que pos­sible Pietro Scarnera évite de traiter cette situa­tion de façon dra­ma­tique, et son style dépouillé convient à mer­veille à cet état d’esprit. Outre qu’il aborde un moment délicat dans la vie de l’auteur, Le Journal d’un Adieu touche des ques­tions d’actualité, et nous fait réflé­chir à la dif­fi­culté de vivre dans un tel état de solitude.

[Description de l'éditeur]

Çà et là 2012
ISBN 978-2916207681
80 pages