La mort de Paul

Pierre Biarnès

La souf­france et l'agonie ne servent à rien. Qui peut dire le contraire ? Alors, pour­quoi ne pas sim­ple­ment les sup­pri­mer ? Pourquoi ne pas per­mettre aux malades en phase ter­mi­nale de s'en aller dou­ce­ment, en leur épar­gnant la douleur et l'acharnement thé­ra­peu­tique ? Quand cessera-t-on de traiter d'assassins les méde­cins et les aides-soignants par­ti­sans de l'euthanasie ? Telles sont les ques­tions sou­le­vées par Pierre Biarnès dans cet ouvrage. Auteur d'une pro­po­si­tion de loi rela­tive au droit de mourir dans la dignité, Pierre Biarnès fait ici le récit bou­le­ver­sant de la mort assis­tée de son frère. Une mort exem­plaire. " Paul est mort comme un Romain ", écrit-il. Il expose ensuite ses réflexions sur l'euthanasie, les soins pal­lia­tifs, l'angoisse de l'agonie, la soli­tude des vieillards et des mou­rants. Plus de 80 % des Français sont par­ti­sans de l'euthanasie. Il est grand temps d'adapter nos lois à cette réalité. Ce n'est qu'à partir de cette liberté enfin recon­nue qu'il sera pos­sible de régle­men­ter des pra­tiques clan­des­tines très répan­dues et de mettre enfin un terme à toutes les dérives cala­mi­teuses que nous connaissons.

Ed Générales First 1999
ISBN 2-87691-508-1
138 pages