Ma dernière liberté

Jean-Marie Lorand

Le samedi 8 juillet 2000, Jean-Marie Lorand fait ses adieux à ceux qu'il aimait. Demeuré seul avec son médecin, il absorbe un cock­tail qui ralentit le fonc­tion­ne­ment de son orga­nisme, jusqu'à ce que la mort l'emporte. S'il a choisi d'aller ainsi vers l'inéluctable, c'est pour échapper aux griffes d'une mort sale, dans la souf­france de l'asphyxie, ses muscles ayant cessé de fonc­tionner, consé­quence d'une maladie incu­rable. Quelques mois avant l'issue qu'il avait choisie, il a contacté un éditeur pour lui demander de publier son journal. " ma dernière liberté " est le testa­ment d'un homme au bout de la route, destiné à tous ses frères humaines qui pour­suivent l'aventure. Jean-Marie Lorand avait l'espoir de voir son message porté vers ceux qu'il quittait.

Ed Luc Pire 2000
ISBN 2-87415-006-1
119 pages