L'euthanasie active est inter­dite et, en raison de la Seconde Guerre mon­diale, ne fait pas l'objet d'un débat en Allemagne.

L'assistance au suicide est auto­ri­sée lorsqu'elle est pra­ti­quée par un indi­vidu mais inter­dite lorsqu'elle est pra­ti­quée par une orga­ni­sa­tion qui a l'intention d'organiser le suicide assisté de manière répétée, en tant que pro­fes­sion. En 2020, la Bundesverfassungsgericht a déclaré incons­ti­tu­tion­nelle l'interdiction alle­mande du suicide assisté professionnel.

L'interruption du trai­te­ment des patients incu­rables, dans le but de sup­pri­mer la douleur et non de mettre fin à la vie, est autorisée.