Après la Colombie, l’Équateur est devenu le 7 février 2024 le deuxième pays d’Amérique latine à dépé­na­liser l’euthanasie, la Cour consti­tu­tion­nelle dispo­sant qu’un médecin qui abrège les souf­frances d’un patient atteint d’une maladie incu­rable ne peut être pour­suivi pour homicide.